Titlune
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Titlune

forum des elfes lunaires
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -44%
Grosse promo sur les baskets Nike Air Max 270
Voir le deal
84 €

 

 Google attaque le marché de la messagerie instantanée

Aller en bas 
AuteurMessage
MitsuKo
Divine administratrice
Divine administratrice
MitsuKo

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 25/09/2004

Google attaque le marché de la messagerie instantanée Empty
MessageSujet: Google attaque le marché de la messagerie instantanée   Google attaque le marché de la messagerie instantanée EmptyVen 26 Aoû à 18:23

Google attaque le marché de la messagerie instantanée
Avec "Google Talk", un logiciel permettant de communiquer par la voix ou par écrit de PC à PC, le moteur chasse sur les terres de Yahoo et Microsoft. (25/08/2005)


Depuis que Google a annoncé une augmentation de capital de quatre milliards de dollars (lire l'article du 22/08/05), les spéculations vont bon train sur sa stratégie de croissance et ses projets d'acquisitions. L'opération bouclée, le moteur de recherche sur Internet le plus utilisé au monde dispose en effet de près de sept milliards de dollars de liquidités. Parmi les nombreuses rumeurs circulant dans la Silicon Valley figurait notamment l'entrée de Google sur le marché de l'accès Internet, via l'acquisition d'AOL, ou sur celui de la voix sur IP (VoIP) via le rachat de Skype. Le résultat est tout autre ! Le moteur de recherche a choisi d'investir en solo le pré carré des Instant Messenger (IM). Tout ça pour ça ? Ne vous y trompez pas, un modeste service peut cacher de grandes ambitions…

Disponible depuis mercredi 24 août en version bêta et exclusivement en anglais, Google Talk ne fonctionne pour l'instant que sur les plates-formes Windows et nécessite pour s'y connecter de disposer d'un compte de messagerie électronique Gmail. Pour en faciliter l'usage, le Webmail de Google, qui pour l'instant est toujours en version bêta et n'est accessible que par cooptation, devrait d'ailleurs bientôt être généralisé. Toutefois, pour protéger son service des spammeurs, la société a mis au point un système de validation par SMS.


Google Talk est un service gratuit présentant les fonctionnalités classiques des messageries existantes : échange instantané de messages écrits et conversations de vive voix entre les internautes dès lors qu'ils sont équipés d'un micro ou d'un casque reliés à leur ordinateur. Rien que ne propose déjà AOL Instant Messenger (AIM), MSN Messenger ou Yahoo Messenger. Les versions actuelles des messageries instantanées de Microsoft et de Yahoo offrent même des fonctionnalités plus poussées. Toutes deux permettent, par exemple, d'établir des communications vidéo. La prochaine version de AIM, prévue pour septembre, permettra quant à elle d'envoyer des messages vers des téléphones mobiles et d'appeler un téléphone fixe depuis un ordinateur.

Bref, Google Talk n'est pas d'une grande originalité technique. Du moins, pas encore. Car à n'en pas douter, les équipes de R&D du moteur de recherche travaillent déjà à la sortie de futures versions améliorées. A noter toutefois que, comme à son habitude, Google joue les trublions du secteur. Développé à partir du standard open source Jabber, Google Talk permet d'établir des connexions avec tous les services de messagerie instantanés ouverts tels que Trilian, iChat d'Apple ou encore GAIM et Adium. Une interconnexion que ne permettent pas les IM de MSN, AOL ou Yahoo, leur système étant réservé exclusivement aux membres de la communauté.

Malgré son offre limitée - Google Talk n'offre pas d'émoticones, ni d'avatar, ou de modalité de personnalisation, pas plus qu'il ne permet d'effectuer une recherche sur Internet directement via l'interface de discussion -, le nouveau programme de messagerie instantané de Google fait déjà des remous. En effet, le moteur de recherche entre de plain-pied dans un secteur occupé de longue date par ses principaux rivaux, Microsoft et Yahoo, dont les services de messagerie instantanée revendiquent respectivement 141,8 millions et 62,9 millions d'utilisateurs dans le monde, selon l'institut américain ComScore. Le message est clair : puisque que Microsoft et Yahoo se montrent de plus en plus agressifs pour conquérir des parts de marché dans le domaine de la recherche en ligne - dont l'enjeu, rappelons-le, s'élève à plusieurs dizaines de milliards de dollars de gains publicitaires -, Google passe à l'offensive en élargissant son cœur de métier.

Google Talk
Même si Google refuse de se considérer comme un groupe média à l'inverse de Yahoo, Google Talk représente bel et bien un nouveau pas du moteur de recherche dans le monde de la communication. Au-delà de son moteur de recherche, Google offre une variété de services propres aux grands portails Web tels que la messagerie électronique Gmail, un système d'alertes sur l'actualité, un logiciel de partage de photo (Picasa), un comparateur de prix (Froogle), une plate-forme de blogs gratuits (Blogger), ou encore un service de géolocalisation par satellite (Google Earth). Dans un environnement de plus en plus concurrentiel en matière de liens promotionnels, cette stratégie de diversification vise à prolonger la navigation des internautes sur son site et à fidéliser son audience autour des usages les plus courants du Web. Un Web estampillé Google.


Emilie LEVEQUE, JDN
Revenir en haut Aller en bas
 
Google attaque le marché de la messagerie instantanée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titlune :: Tubes cathodiques :: Salon informatique :: Salle informatique-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser